Heteropteryx dilatata

Classification

 

Les Heteropteryx dilatata sont les phasmes les plus lourds au monde. Ce n'est pas un élevage difficile mais son maître-mot est : "patience" (temps d'incubation dépassant parfois 1 an).

(Le spécimen sur la photo est un jeune mâle)

Règne : Animalia

Embranchement: Arthropoda

Sous-embranchement :Hexapoda

Classe :Insecta

Ordre :Phasmatodea

Famille :Phasmatidae

Genre : Heteropteryx

Nom binominal : Heteropteryx dilatata

Jeune femelle de Heteropteryx dilatata

 

Jeune mâle de Heteropteryx dilatata

 

Élevage

Les phasmes sont maintenus à température ambiante (15°C à 25°C) et sont humidifiés une fois par jour.

Ils ont besoin d'un grand terrarium surtout avant leur dernière mue (il faut compter 25 cm sous le feuillage pour que la femelle puisse accomplir sa mue et se pendre à celle-ci).

Ils se nourissent de ronces, framboisiers, rosiers, chêne,...

La mue

Lors de leur période de mue, les Heteropteryx dilatata vivent au ralenti.

Un ou deux jours avant celle-ci, le phasme s'accroche à une branche par les pattes avants et laisse pendre son corps.

Juste avant sa mue, le phasme se retourne et s'accroche par les pattes arrières.

(Photo : Heteropteryx dilatata mâle passant du stade sub-sub au stade sub-adulte)

 

Défense

 

Ils ont un moyen de défence assez impressionant : ils lèvent leurs pattes arrières munies de griffes acérées et sont prêt à les rabattre sur leurs agresseurs...

(Photo : Heteropteryx dilatata mâle sub-adulte en position de défense)

Heteropteryx dilatata femelle

 

Heteropteryx dilatata mâle sub-adulte

 

Heteropteryx dilatata mâle adulte

 

Suite à la mort de ma femelle, achat de plusieurs phasmes Heteropteryx dilatata.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site